Mortalité des abeilles

AVIS D’ALERTE SUR LES MORTALITÉS DE RUCHES

Suite à d’importantes mortalités dans les Pyrénées Orientales et dans l’Ariège, survenu dès les premiers froids de novembre 2013,

le Groupement Régional Sanitaire Apicole Languedoc Roussillon (GRSA-LR) a dépêché une équipe de spécialistes apicoles dans le but d’établir un état sanitaire des ruches mortes ou mourantes.

Après vérification, les ruches se révèlent saines de toutes pathologies telles que la varroase (très peu de varroa trouvé dans le couvain), pas de foyer de loque américaine et pas de nosémose. Par contre, en vérifiant le couvain les experts ont trouvé des larves mortes nées, ce qui laisse supposer la présence d’un larvicide. Les tas d’abeilles mortes devant les ruches pourraient toutefois provenir d’un insecticide.

Des analyses et des enquêtes sont en cours. Elles définiront l’origine de ces mortalités massives, et nous ne manquerons pas de vous communiquer les résultats.

Sur ce constat, le GDSA 11 souhaite savoir si le département de l’Aude est lui aussi touché par ces mortalités, afin de faire des constats et des analyses et avertir les autorités compétentes.

Nous appelons les apiculteurs qui pensent être touchés par cette mortalité de nous le signaler afin que nous puissions établir le cas échéant une carte localisant les zones touchées. nous vous en remercie par avance, cela aidera beaucoup l’apiculture.

Rappel des symptômes :

  • Forte mortalité devant la ruche,
  • Parfois, il reste dans la ruche un petit noyau d’abeilles autour de la reine
  • Les provisions sont suffisantes ainsi que le pollen
  • Les ruches ont transhumés dans les estives en montagne dans des zones incultes